Recherches (articles et communications)

Carne 4Réflexions / Analyses / Processus

Recherches d’Isabelle Elizéon-Hubert

Chercheuse au sein du laboratoire SeFEA (Scènes Francophones et Ecritures de l’Altérité, Paris III, Sorbonne Nouvelle, et membre associée du CRAE (Centre de recherche en arts et esthétique), Université Jules Verne, Amiens

PUBLICATIONS

Pasolini/Delbono, La Rage – présentation et puissance de l’immédiat, actes de colloque “Ecrire vers l’image”, Revue Tetrade, n°5, CRAE, Université d’Amiens – (parution à venir)

Une écriture des corps radicants, contribution, partie de l’œuvre collective intitulée Koffi Kwahulé, à paraître dans la collection « Écrivains francophones d’aujourd’hui » (dirigée par Gilles Bonnet), Paris, Editions Classique Garnier, 2017

Apresentar em vez de representar. Uma alternativa para a questão da incarnação no palco ? Revista CENA, 2017/20, janvier 2017, Periodico do programa de pos-graduação em artes cênicas, Instituto de arte, departamento de artes dramaticas, Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Porto Alegre, Brésil

Lien de l’article dns la revue Cena: http://seer.ufrgs.br/index.php/cena/article/view/63311

Le geste créateur. Le corps et le geste en question dans le processus de création de One Shoot. Revue Motifs, n°1, Le Geste, revue en ligne, Centre d’Etudes Interdisciplinaires du Monde Anglophone, CEIMA/HCTI, Université de Bretagne Occidentale, Brest, France, 2016

Chapelle du Verbe Incarné Avignon

Présenter au lieu de représenter. Une alternative à la question de l’incarnation sur scène ? Revue AFRICULTURES 2015/3 (n° 103-104), Paris, Editions Africultures/L’Harmattan, p.272-277

 

Le flow ou le corps débordant. Et si je les tuais tous Madame ? De Aristide Tarnagda. Revue AFRICULTURES 2013/6 ( n°96), Paris Editions Africultures/L’Harmattan, p.262-265

COLLOQUES

Koffi Kwahulé: une écriture jazzique et radicante. Colloque “Racines de la création, racines de jazz”, Groupe de recherche Pandora, en partenariat avec le CRAE, Université Paris Denis Diderot et Université Jules Vernes, Amiens, le 10 mars 2017

Le corps comme présentation chez Robyn Orlin . Rencontres de l’Université d’Eté de L’Institut d’Etudes Théâtrales en Avignon, au Théâtre des Outre-mers en Avignon (TOMA), Chapelle du Verbe incarné, organisé par le Laboratoire Séféa/IRET de la Sorbonne nouvelle, juillet 2015

Pasolini/Delbono: La Rage, présentation et puissance de l’immédiat. Colloque « Ecrire L’image”, CRAE – Université de Picardie Jules Verne, Amiens, 26 mai 2015

Intervention au colloque organisé par le CRAE: http://webtv.hautsdefrance.fr/video6887

Page d’isabelle Elizéon-Hubert sur le site du CRAE: http://cr.ae.free.fr/?tag=isabelle-elizeon

Le geste créateur – Le corps et le geste en question dans le processus de création de One Shoot. Colloque “Images, Traces et Signes: questions d’esthétiques”, CRAE – Université Jules Verne, Amiens, les 10 et 11 mars 2015

Rires de Jazz - colloqueCoupé-décalé: corps-jazz en effervescence. Colloque Rires de Jazz, Axe 3: Jazz aux éclats: sape et déconstruction, SEFEA, Musée Dapper, Paris, 28 et 29 novembre 2014

Le corps comme espace, trace et empreinte: One.Shoot. Conférence, Maison du Théâtre, Brest, 20 novembre 2014

Le flow et le corps débordant,, in Et si je les tuais tous Madame d’Aristide Tarnagda. Rencontres de l’Université d’Eté de L’IRET, Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, Laboratoire Séféa, Chapelle du Verbe Incarné, « Corps musical, envol et choralité sur les scènes contemporaines d’Afrique et des diasporas », au Théâtre des Outre-mers en Avignon (TOMA), juillet 2013

Chapelle du Verbe Incarné 2 Avignon

Le corps comme espace, trace et empreinte dans le théâtre de Koffi Kwahulé. Colloque pour le lancement de la Caravane du festival des Frankolorés, Laboratoire SEFEA – Paris 3, au Musée Dapper, Paris, mars 2013